Découvertes BD de novembre 2023

|

Voici mes découvertes en matière de lecture de BD sur le mois de novembre 2023. Que du manga principalement. Encore oui. On ne se refait pas.


Œuvres ayant déjà un article :

Tant pis pour l’amour. Ou comment j’ai survécu à un manipulateur
Sur la colline où poussent encore ces fleurs

Au programme :

Perfect World
Le vendeur du magasin de vélos
Un Second au revoir


Avis basé sur le premier volume
Sur 12 terminé

Tsugumi, 26 ans, travaille au sein d’une entreprise de design d’intérieur. Un soir, lors d’une soirée de travail, quelle est sa surprise de retrouver autour de la table Hayukawa, son amour de lycée ! Mais depuis la fin de leurs études, le jeune homme, impliqué dans un accident, est en fauteuil roulant. Certaine que jamais elle n’aura la force (et l’envie) de fréquenter un homme « au corps amoindri », la jeune femme va pourtant sentir quelque chose bouger en elle…

J’en avais beaucoup entendu parler en bien et via ma médiathèque, je me décide enfin à lire le premier tome.
Et je m’y attendais, mais c’est un thème assez dur à lire émotionnellement. Se retrouver du jour au lendemain incapable de sentir et bouger les jambes (et il n’y a pas que ça) doit être atroce à vivre. Mais du coup, ça rend la lecture intéressante et très touchante.
J’avoue, je me tâte à les acheter au final. Je verrai à la lecture du deuxième volume.


Avis basé sur les deux premiers volumes
Sur 6 en cours

Elle, c’est Tomoko Hanno, surnommée Panko. Âgée de 30 ans, très timide, elle n’ose pas refuser les avances de son chef et les invitations de ses collègues. Lui, Takahashi, travaille comme réparateur de vélos dans son quartier. Lorsqu’elle le rencontre, elle trouve qu’il s’approche toujours trop près d’elle et qu’il est un peu insistant. Mais, bizarrement, ça ne lui déplaît pas…
C’est l’histoire d’un amour pur entre un gentil voyou et une fille peu sûre d’elle.

Il me faisait de l’œil depuis un moment et il sort enfin (plusieurs fois repoussé) !
Et j’aime beaucoup. L’héroïne est attachante, même si un peu trop « sage » à mon goût, mais sa relation avec Takahashi est très pure et mignonne. C’est le genre d’histoire que j’apprécie lire, même s’il ne se passe rien d’extraordinaire. Vivement la suite.


Avis basé sur le premier volume
Sur 3 en cours

Hinata Harusawa reçoit un jour un appel : le corps de son meilleur ami, Sora Otonashi, disparu lorsqu’ils étaient en deuxième année de lycée, a été retrouvé. En observant la toile que Sora avait peinte avant sa disparition, un de ses amis remarque quelque chose… et est immédiatement attaqué par un inconnu…

Un meurtre mystérieux, une agression mystérieuse et rien de tel que de remonter le temps pour découvrir qui a fait le coup. Et ce premier tome rentre vite dans le vif du sujet. J’aime bien ce genre d’histoire et pour le moment, il est très agréable à lire. J’espère que le récit gardera ce rythme et que l’intrigue finale sera cool.
A suivre.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *